Élise et le festival qui sait faire plaisir aux parents

Si toi aussi, super maman ou super papa tu fais parfois quelques kilomètres en plus pour faire les courses dans un centre commercial spécial parce que la garderie est géniale et que tu peux faire ton shopping, tes commissions et même te boire un starbucks dans la paix tout en récupérant ta descendance ravie d’avoir joué pendant 2h dans un espace conçu pour eux, cet article est pour toi.

Quand on est parents, aller à un festival tient parfois du miracle, il faut trouver une baby-sitter qui prendra les enfants tôt, qui les fera manger et réussira à les coucher, on panique, parfois même on culpabilise (parfois hein), et puis c’est la course. Il faut tout préparer, être sûre de ne rien oublier. A tous les coups le petit dernier a choisi ce moment précis pour sortir une triple otite, deux varicelles et une gastro. Mais on tient bon, on lance deux culottes et les brosses à dents dans un sac et on démarre sans regarder dans le rétroviseur (de toute manière ils arrêtent de pleurer à la seconde où ils n’ont plus la voiture en visuel, prions pour la gentille baby-sitter).

Ensuite, on se tape les 70 kilomètres de bouchons, on sort du parking après trois heures de marche et une fois la file d’attente passée, on se boit une première bière. Et c’est là, à ce moment précis, que l’on croise une maman (ou un papa) hyper courageuse, en train de fourrer des frites au premier qui réclame un hot-dog, changer le deuxième et moucher le troisième vissé sur son dos. On lui lance alors un petit regard de compassion qui veut tout dire, parce que cette maman là a la classe, elle a osé. Ou elle n’a pas trouvé de baby-sitter.

Dix mille fois je me suis dit à un concert que mes enfants auraient adoré, il fait beau, chaud, et ils connaissent par coeur les paroles des  chansons du  groupe qui passe. Alors je me repasse en boucle le discours dans lequel je me persuade que j’ai aussi droit à un moment pour moi, des festivals ils en verront plein (en 2035).

Finalement cette année, il semblerait que la donne change pour June, 6 ans qui sera ma petite assistante / critique du jour et Lemmy 4 ans qui a préféré rester à la piscine. Avec des prénoms pareils, ils étaient quand même destinés à voir un jour ou l’autre un concert en live!    FullSizeRender

Les Georges ont tenu dès le début à inclure les familles dans leur manifestation. En 2014 déjà, une garderie avait été mise en place, gratuitement et un programme avait été conçu pour les ados, sans oublié le dimanche, journée entièrement consacrée aux enfants. Mais une première édition demande beaucoup plus de boulot que prévu et la communication avait peut-être un peu manqué autour de ces deux projets. La garderie n’avait pas rencontré l’affluence prévu et le projet pour les ados avait tout simplement été annulé, faute de participants. Mais ils ont la tête dure les Georges et ils ne baissent pas les bras facilement. Surtout pas Élise, la femme du patron qui est en charge de ces deux projets.

J’ai rendez-vous avec elle directement au centre Phénix qui se situe tout près de la place Python, au numéro 7 de la rue des Alpes. C’est ici qu’Élise a installé une garderie grand luxe pour les petits des Georges, l’occasion rêvée de passer un début de soirée avec ses enfants, d’écouter avec eux le premier concert  puis de passer un moment entre “grands” à raconter des blagues salaces, dire plein de gros mots horribles et  fumer sans faire l’hélice autour de la poussette du plus petit qui est justement dans le sens du vent.

 Dans la salle principale, on trouve des tables à l’échelle des pensionnaires attendus, des jeux, de quoi dessiner et des livres. Dans la deuxième pièce, le coin “nuit”, des lits ont été préparés près du coin vidéo qui a été pour l’occasion armé d’immenses coussins qui devraient permettre aux plus tenaces de se laisser couler dans un sommeil profond. Parce qu’elle a cette particularité cette garderie, de garder vos enfants (dès 3 ans) jusqu’à minuit la semaine, et même une heure du matin le week-end. Du jamais vu. Tout cela avec la participation de plusieurs partenaires et sponsors, le centre le Phénix premièrement qui a mis à disposition gratuitement le local, Librophoros qui met les livres à disposition, Fribourg Centre qui offre les repas (oui, vos enfants peuvent manger gratuitement et équilibré dans cette garderie, vous ne rêvez pas!) et le service de l’enfance et de la jeunesse du canton de Fribourg.

La garderie est à votre disposition tout au long du festival, gratuitement et sans inscriptions. On vous demandera quelques informations sur la santé de vos petits, à savoir si ils ont des allergies ou si ils se transforment en Hulk quand on leur refuse un septième dessert. A noter que deux soirées spéciales “contes pour les p’tits Georges” auront lieu le mardi et le vendredi en compagnie de Marie-Adèle Hemmer, Florence Kammermann et la violoncelliste Marie Bavaud.

Au final, June me confirme qu’elle se réjouit d’y dormir, et je me réjouis de pouvoir l’emmener à son premier festival sans payer le prix de sa fatigue toute la semaine.

Pour plus d’infos, vous pouvez comme d’habitude vous rendre sur le site des Georges.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

w

Connecting to %s